RE2020 : Comprendre les nouvelles normes environnementales pour les professionnels du bâtiment

Le secteur du bâtiment représente 44 % de la consommation d’énergie et près de 25 % des émissions de CO2. Des chiffres que la nouvelle réglementation RE2020, entrée en vigueur le 1er janvier 2022, vise à faire diminuer, en faisant passer la France d’une réglementation thermique (RT) à une réglementation environnementale (RE), plus ambitieuse et exigeante pour la filière construction. Ces nouvelles mesures obligent la filière bâtiment à augmenter ses performances environnementales, en utilisant notamment des matériaux à faible empreinte carbone (dits bas carbone) et en augmentant les performances en matière d’isolation.

 

La RE2020 est la première règlementation Energétique et Environnementale

La loi Évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN) a instauré une nouvelle réglementation environnementale et de nouvelles exigences pour les constructions neuves, aussi bien dans le secteur résidentiel que dans le secteur tertiaire. Elle succède à la réglementation thermique RT2012 et à l’expérimentation E+C-.

La RE2020, mise en place afin de lutter contre le réchauffement climatique et les émissions de gaz à effet de serre (GES), vise à :

  • Améliorer la performance énergétique des bâtiments neufs en les rendant moins énergivores,
  • Réduire leur impact sur le climat dans tout le cycle de vie du bâtiment et en privilégiant des matériaux biosourcés dont la production est plus respectueuse de l'environnement,
  • Adapter les bâtiments de demain aux conditions climatiques futures afin qu'ils soient plus confortables en été.

Depuis le 1er janvier 2022, la nouvelle norme RE2020 remplace la réglementation thermique RT2012 et renforce les exigences à respecter par la filière construction et tous les acteurs du bâtiment, que ce soit pour l’immobilier résidentiel individuel ou collectif ou l’immobilier de bureaux et de services (secteur tertiaire).

Tous les projets de construction de maisons individuelles et de logements collectifs faisant l’objet d’une demande de permis de construire ou d’une déclaration préalable déposée à partir du 1er janvier 2022 sont soumis à la future réglementation RE2020. Idem pour les projets de construction de bureaux et de bâtiments d’enseignement primaire et secondaire à partir du 1er juillet 2022.

Une mise en place progressive de la RE2020

Siniat-RE2020-calendrier.png

En savoir plus

La loi de transition énergétique pour la croissance verte vise la mise en place d’un nouveau standard environnemental ambitieux et la généralisation des bâtiments à énergie positive et bas carbone. Le but poursuivi est d’atteindre la neutralité carbone et de réduire la consommation énergétique finale de 50 % en 2050 (par rapport à 2012).

Pour atteindre ces objectifs de la RE2020, la réglementation prévoit 6 indicateurs de performance des bâtiments du futur, avec à chaque fois un seuil à ne pas dépasser :

  • Le besoin climatique (Bbio)
  • La consommation en énergie primaire (Cep)
  • La consommation en énergie primaire non renouvelable (Cep,nr)
  • L’impact carbone énergie (Ic énergie)
  • L’impact carbone construction (Ic construction)
  • Le confort d’été (DH)

Le volet énergie et ses indicateurs : Bbio et Cep/Cep,nr

Le volet énergie et ses indicateurs : Bbio et Cep/Cep,nr

L’indicateur énergétique Bbio (besoin bioclimatique) consacre l’exigence d’efficacité énergétique minimale du bâtiment, indépendamment des équipements et du système de chauffage. Il concerne donc seulement l’enveloppe du bâti.

Par rapport à la RT2012 qui avait introduit label BBC pour les bâtiments neufs, la RE2020 renforce les exigences d’isolation de 20 à 30 %. Elle entend ainsi limiter les besoins en énergie d’un bâtiment tant pour son chauffage que pour son refroidissement ou ses besoins en éclairage. L’indice Bbio doit être inférieur au Bbio max, valeur de référence définie selon différents facteurs tels que la région climatique, le type de bâtiment ou encore la surface de l’immeuble.

Les Cep et Cep,nr (Consommation d’énergie primaire et Consommation d’énergie primaire non renouvelable), eux, calculent la consommation conventionnelle d’énergie primaire d’un bâtiment pour :

  • son chauffage et son refroidissement
  • sa production d’eau chaude
  • son éclairage
  • la mobilité de ses occupants
  • sa ventilation
  • la ventilation et l’éclairage de ses parkings et parties communes.

Les deux indicateurs sont exprimés en kWh/(m2.an). Désormais, le Cep,nr sera plus contraignant afin d’inciter à utiliser des énergies renouvelables.

Le volet Carbone et ses indicateurs Icénergie et Icconstruction

L’amélioration de la performance environnementale d’un bâtiment est basée sur la réduction de ses impacts carbone tout au long de son existence. L’analyse du cycle de vie dynamique du bâtiment (ACV) étudie le cycle de vie des matériaux de construction et des équipements utilisés. Il permet d’obtenir les impacts carbone du bâtiment à travers plusieurs indicateurs environnementaux incluant toutes les phases de chantier et les matériaux, de l’extraction des matières à la fin de vie, en passant par la production, la construction, l’exploitation et les transports.

L'indicateur Icénergie traduit l’impact de la consommation d’énergie primaire sur le changement climatique.

L’indicateur Icconstruction mesure l’impact climatique des composants du bâtiment ainsi que les émissions causées par la phase chantier (transports, machines…).

Tous deux sont exprimés en kilo équivalent Co2/m2.

L’ACV du bâtiment et l’impact carbone des produits et matériaux de construction utilisés sont renseignés sur les fiches de déclaration environnementale et sanitaire (FDES), disponibles sur notre site dans la page Documentation.

En savoir plus sur l'objectif Carbone de la RE2020

Le volet confort d’été : l’indicateur DH

Le volet confort d’été : l’indicateur DH

Le réchauffement climatique va intensifier les épisodes de canicule. Pour prendre en compte ces nouveaux paramètres et garantir le confort de vie et de travail en été, les bâtiments neufs doivent désormais être adaptés à ces vagues de chaleur de plus en plus fréquentes.
Le confort d’été peut être amélioré en limitant la transmission de chaleur de l’extérieur vers l’intérieur ou en la déphasant.

Les différents facteurs sont :

  • Une bonne inertie et isolation du bâtiment
  • Une limitation des apports solaires (surface des baies, orientation du bâti)
  • Une surventilation (ex. : un brasseur d’air)
  • Des murs aux couleurs claires
  • Des masques solaires : arbres à feuilles caduques, débords de toits, casquettes…

Afin que les bâtiments neufs puissent garantir une température confortable aux occupants, même en cas de fortes chaleurs et en limitant le recours à la climatisation, la RE2020 impose donc de plus fortes exigences que la RT2012.

Le nouvel indicateur DH (degré heure d’inconfort) remplace désormais le Tic.

Le DH exprime la durée et l’intensité des périodes d’inconfort dans le bâtiment sur une année, lorsque la température intérieure est supposée devenir incommodante. En clair, lorsque température intérieure dépasse 28° le jour et 26° la nuit.

​Les réponses Siniat à la RE2020

Industriel français des produits à base de plâtre, Siniat est un spécialiste de l’aménagement intérieur (plâtres et isolants pour cloisons, plafonds, doublages), et de l’isolation des bâtiments (murs intérieurs, extérieurs, sols).

Siniat est un acteur engagé pour la construction durable et propose des solutions réglementaires adaptées aux projets de construction conformes à la RE2020.

 

Solutions d'isolation

RE2020 - Solutions Siniat - Energie

Solutions d'isolation

Des solutions performantes pour l’isolation des sols, des murs périphériques, des plafonds, pour les bâtiments d’habitations, ERP, tertiaire, afin de contribuer à des bâtiments qui consomment moins et utilisent des énergies moins carbonées.

Engagement durable

RE2020 - Solutions Siniat Carbone

Engagement durable

Un engagement environnemental fort pour réduire l’empreinte carbone de nos produits, au travers de nos process industriels de fabrication et de recyclage des produits, validés par des certifications et labels. Les systèmes plaques de plâtre proposés par Siniat ont un impact carbone faible.

ITE et Inertie thermique

RE2020 - Solutions Siniat Confort d'été

ITE et Inertie thermique

Des solutions produits pour maintenir l’inertie des murs périphériques et ainsi optimiser le confort d’été, garantir des bâtiments plus agréables à vivre pour les occupants en cas de périodes de canicules. Les produits isolants et les plaques de plâtres Siniat sont référencés dans la base EDIBATEC.

L'Info Artisan Siniat

Une information par mois par email, facile et rapide à lire, pour tous les artisans et entreprises de pose sur des sujets pratiques variés avec pour objectif de faciliter et améliorer le quotidien sur chantier.

Points de vente partenaires

Grâce à notre carte interactive, trouvez rapidement le point de vente négoce partenaire Siniat le plus proche de votre chantier.

Des solutions innovantes & intelligentes
Un partenaire fiable & proche de vous
Engagé pour une construction durable